Le volume 4 du rapport Le climat de la France au 21e siècle intitulé « Scénarios régionalisés édition 2014 » vient d’être rendu public. Ce rapport a été rédigé par des scientifiques de Météo-France, en collaboration avec des chercheurs français, dans le cadre d’une mission confiée à Jean Jouzel par le ministère du Développement durable. Il présente les scénarios de changement climatique en France jusqu’en 2100. Pour la première fois, ces projections sont également effectuées pour les outre-mer. Les principales conclusions de ce rapport, indiquent, en métropole dans un horizon proche (2021-2050), une hausse des températures moyennes évaluée entre 0,6 et 1,3°C (plus forte dans le Sud-Est en été), une augmentation du nombre de jours de vagues de chaleur en été, en particulier dans les régions du quart Sud-Est,une diminution du nombre de jours anormalement froids en hiver sur l’ensemble de la France métropolitaine, en particulier dans les régions du quart Nord- Est. D’ici la fin du siècle (2071-2100), les tendances observées en début de siècle s’accentueraient, avec notamment : - une forte hausse des températures moyennes : de 2,6°C à 5,3°C en été selon les scénarios utilisés, - un nombre de jours de vagues de chaleur qui pourrait dépasser les 20 jours au Sud-Est du territoire métropolitain, - des épisodes de sécheresse plus nombreux dans une large partie sud du pays, pouvant s’étendre à l’ensemble du pays, - un renforcement des précipitations extrêmes sur une large partie du territoire. En outre-mer, les températures pourraient augmenter fortement (jusqu’à 3,5°C), contrairement aux précipitations qui vont diminuer, en particulier pendant la saison sèche. Enfin de siècle, il est possible que la fréquence des cyclones tropicaux diminue. Les précipitations moyennes et la vitesse moyenne du vent maximal associées aux cyclones tropicaux pourraient augmenter.