En présence d’une centaine de professionnels et d’institutionnels de la filière forêt-bois, Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du logement, a remis les insignes de chevalier dans l’Ordre national du Mérite à Luc Charmasson, le 6 septembre dernier à l’hôtel des Castries, à Paris. Luc Charmasson, 65 ans, est président de FCBA, de FBIE, de l’UIB, de la FIBC, vice-président du Codifab, et président du groupe Charmasson/Gipen. Créés en 1879, les Ets Charmasson sont à l’origine, en 1974, de la création du Gie Gipen, premier groupement national d’entreprises industrielles familiales indépendantes, devenu une marque de référence pour toutes les charpentes et structures industrielles en bois. La passion de Luc Charmasson pour le matériau bois et ses métiers divers, nourrie par un héritage familial qui a 133 ans aujourd’hui, l’a conduit à exercer ces responsabilités dans les organismes de la profession et à se dévouer à la cause de la filière : création de la taxe affectée qui apporte moyens financiers et indépendance à la profession, création de FBIE qui rassemble toutes les organisations de l’aval, industries et entreprises de construction bois, représentant un CA de 40 milliards d’euros et 240 000 salariés. Fin juillet dernier, FBIE, avec FBF, a adressé au président de la République, le projet « Forêt-Bois pour la France », au moment où l’Europe demande à ses ressortissants d’organiser le marché du carbone pour lutter contre le réchauffement climatique.

www.fcba.fr