Intervenants :

  • Olivier DARIO – Délégué Général SYMOP
  • Michel LOYET – Président CEO – Finega Groupe
  • Didier LEGRAND – Directeur Commercial Adjoint et Chargé du marché de l’Enseignement – TopSolid

Olivier Dario : « SYMOP est le syndicat des offreurs de solutions industrielles, des fabricants de machines. Le SYMOP regroupe 270 adhérents. Nous avons comme particularité d’être transversaux à tous les secteurs de l’industrie. Pour aller vers l’industrie du futur, cela passe par un investissement et donc toute l’offre de machines et de solutions que nous représentons. Le SYMOP, depuis 5 ou 6 ans, s’est ouvert. En France, l’âge moyen des machines c’est presque vingt ans. Nous avons monté beaucoup d’actions pour aider les industriels à investir, et amener les PME d’investir dans des robots. On était partenaire de BPI France qui apportait une aide financière à la PME et nous amenions toute une aide au chef d’entreprise pour qu’il fasse un diagnostic juste de son besoin. 80% des entreprises ont développé leur productivité en investissant dans les robots. L’industrie était à 20% du PIB et aujourd’hui nous sommes à 12% du PIB. Le paysage industriel français est très particulier. Nous voulons aider à reconstruire le tissu industriel. La filière bois est en train de reprendre de l’énergie. Dans l’industrie du futur, il y a une inversion de l’homme et de la machine. L’homme n’est plus au service de la machine. Il va créer de la valeur avec la machine. »

Michel Loyet : « Le groupe bois du SYMOP est un groupe qui couvre la première transformation avec des fabricants français, la seconde transformation avec des entreprises étrangères implantées sur le territoire français et la troisième finition qui est l’ultra finition. Nous sommes en lien quasi permanent avec les ministères notamment celui de l’Agriculture. Nous sommes dans une phase sortie de tunnel avec une dynamique intéressante sur le secteur bois. La bonne solution c’est la flexibilité, la productivité et le numérique. L’intérêt du SYMOP c’est cette transversalité. Le groupe Finega est un groupe créé il y a une quinzaine d’années et qui regroupe les principaux constructeurs de machines pour la première transformation. Nous avons une offre globale et nos marchés sont à 60 % à l’exportation. Nous avons choisi d’intégrer le SYMOP car nous y trouvions l’intérêt de se retrouver entre industriels. »

Didier Legrand :  « TopSolid est un logiciel de CFAO. L’objectif est de transformer les métiers et de faire que les métiers plus manuels viennent dans les environnements numériques. Ce sont des métiers qui passent de l’atelier vers un environnement de numérisation.  La machine devient plus autonome. Le monde du bois a tout à fait sa place dans l’industrie 4.0. Au sein du SYMOP, nous venons chercher de l’information, apporter la nôtre et voir comment évolue le métier. Notre métier est de montrer l’évolution du métier dans le monde de la formation. L’intérêt de ce type de logiciel est de commencer dès le besoin du client et aller jusqu’au pilotage de la machine à commandes numériques. Le monde du bois a énormément rattrapé son retard en termes de numérisation. »