Rencontré à l’occasion du dernier Salon international du patrimoine culturel au Carrousel du Louvre à Paris, Didier Durand, président du GMH (Groupement français des entreprises de restauration de monuments historiques) montre l’importance croissante des nouvelles technologies dans les métiers du patrimoine. Il rappelle par ailleurs combien sont nécessaires les démarches de qualité afin de satisfaire une clientèle exigeante de laquelle émergent de nouveaux acteurs privés.

Vidéo réalisée par Plan Rapproché : www.plan-rapproche.com