Pour contribuer aux objectifs fixés par l’article 41 de la loi de transition énergétique en matière de mobilité durable, Ségolène Royal a annoncé le financement de points de charge privés en France par les énergéticiens grâce aux certificats d’économies d’énergies. En signant le 10 février 2016 la convention relative au programme « Aide au Développement des Véhicules Électriques grâce à de Nouvelles Infrastructures de Recharge » portée par l’association pour le développement de la mobilité électrique Avere-France, la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a ouvert la voie au financement de nouveaux points de charge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables dans les immeubles collectifs et les entreprises. Le programme ADVENIR, porté par l’Avere-France, soutenu par EcoCO2 et financé à hauteur de 9,75 millions d’euros par EDF, doit permettre de rendre la mobilité électrique accessible à tous en facilitant l’installation de plus de 12 000 points de charge.

Seront éligibles :

  • les bornes partagées sur les parkings des entreprises et personnes publiques, accessibles aux salariés et aux flottes,
  • les bornes partagées accessibles au public sur des espaces privés, tels les parkings de magasins et services publics ou les parkings en ouvrage,
  • les bornes privées en habitat collectif détenues et gérées par les particuliers, les bailleurs sociaux, les syndics ou les propriétaires privés.