Parmi les nouveaux leviers de promotion de l’économie circulaire, il en est un essentiel : la bonne connaissance du contexte territorial de chaque projet de construction. C’est la raison d’être du projet OVALEC, réunissant le CSTB, le BRGM, Bouygues Construction et l’Association HQE – France GBC, ce projet vise à développer un nouvel outil qui favorise et valorise l’adaptation de la conception des bâtiments aux spécificités du territoire concerné. Actuellement, l’évaluation de la performance environnementale des bâtiments, basée sur des Analyses de Cycle de Vie (ACV), utilise des données nationales. L’objectif est d’affiner ces résultats en s’appuyant sur des données territoriales complémentaires.

En fonction de la disponibilité des données, avec OVALEC, il sera possible de :
– Mieux prendre en compte la tension sur la ressource locale non renouvelable (primaire et secondaire),
– Comparer des scénarios actuels et prospectifs pour gérer la fin d’usage/fin de vie du bâtiment,
– Calculer de nouveaux indicateurs qui intègrent la dimension locale : Ressources et Déchets.
Ainsi, par exemple, les acteurs pourront évaluer plusieurs scénarios de conception pour un projet de bâtiment sur un territoire, en faisant varier la proportion de matières premières recyclées localement. Une approche prospective sera également intégrée pour comparer des solutions de gestion des matières issues de la déconstruction du bâtiment (recyclage, réemploi).