Les 28 ministres du travail de l’Union Européenne viennent de trouver un accord sur la révision de la directive qui datait de 1996. Toutes les règles appliquées aux travailleurs locaux vont s’appliquer aux travailleurs détachés. Le détachement sera d’une durée maximale de 12 mois, mais les entreprises envoyant des travailleurs détachés dans un autre pays de l’UE, pourront demander une prolongation de 6 mois supplémentaires, à condition de motiver leur demande auprès de l’Etat d’accueil. L’entrée en vigueur de la directive révisée ne pourra se faire avant 4 ans après son adoption, dans le meilleur des cas, pas avant 2022 si le texte est adopté avant la fin 2017. Le transport routier ne sera pas concerné par la réforme.